Coworking : le nouveau mode de travail



Le coworking a débuté dans les années 90. C’est un thème qui est apparu aux États-Unis, avant de se propager un peu partout en Europe. C’est un concept nouveau qui encourage la création et l’exercice d’une activité professionnelle libérale ou en freelance. Il repose sur un principe d’utilisation commune d’espaces de travail. Le premier espace qui a été dédié au coworking a vu le jour en 2005 à San Francisco. Et depuis on en compte plus de mille dans le monde entier.

Définition du mode de travail Coworking

Le Coworking est une façon alternative de travailler dans laquelle, des professionnels indépendants, des télétravailleurs, des prestataires de services ou Startupeurs décident de partager un même espace de travail. Un espace où ils peuvent travailler sur leurs différents projets, au lieu d’utiliser des bureaux privés et séparés qui exigent parfois un important investissement. Les Coworkers peuvent facilement ainsi développer des collaborations entre eux et nouer des réseaux professionnels dans un espace de coworking ou non.

Caractéristiques des espaces de Coworking

 

L’espace dédié au Coworking est souvent semblable à une galerie ou un cybercafé. Il est comme un espace de travail commun et ouvert, aménagé de sorte que ceux qui y travaillent puissent améliorer leur productivité individuelle. Les équipements qu’on retrouve dans les Coworking sont :

  • Des bureaux de travail partagés
  • Des accès libres 24 heures/24 et 7 J/7
  • Des salles de réunion
  • Des salles de conférences
  • Du matériel bureautique
  • Installations des réseaux de télécommunication et d’internet
  • Des cuisines, des salles de bains
  •  

Principes du Coworking

Le mode de travail en Coworking repose sur certaines valeurs défendues par ceux qui y adhèrent. Au nombre de ces valeurs on peut citer : L’esprit de communauté, de collaboration, d’ouverture, la durabilité, l’esprit de productivité, de créativité et d’accessibilité.

 

À qui est destiné le mode de travail du Coworking ?

Le travail en Coworking est plus destiné aux personnes qui travaillent de façon indépendante. On retrouve souvent des consultants, des startupeurs, des travailleurs nomades, des travailleurs en libéral, des travailleurs en freelance. Mais il arrive que certains chefs d’entreprise utilisent les locaux de Coworking pour installer leurs employés lorsqu’ils sont en insuffisance de place. L’espace du Coworking peut également être la solution idéale pour les entrepreneurs moyens qui ne disposent pas de moyens pour trouver un local et des équipements pour installer leurs employés.

 

Les avantages du Coworking

Travailler en Coworking fait naître plusieurs avantages aux adhérents :

  • Le Coworking permet de finir avec l’isolement pour ceux qui travaillent seuls depuis chez eux
  • Il permet de créer des synergies entre les travailleurs de la même branche d’activité
  • Il favorise la création de réseau professionnel
  • Le Coworking permet de ne pas s’exposer au coût élevé de location de bureaux classiques
  • Le Coworking fonctionne de manière flexible, il offre la possibilité de réserver pour une journée comme pour toute une année
  • Les espaces de Coworkign sont bien équipés par les propriétaires, et sont souvent situés dans des zones faciles d’accès.

 

 

Les inconvénients du Coworking

Le mode de travail en Coworking n’est pas convenable à tous les entrepreneurs. Il est plus accessible pour ceux qui exercent une activité dématérialisée. De plus lorsqu’un Coworker développe plus ses activités, il est obligé de louer des locaux classiques pour répondre aux nouvelles exigences du nouveau statut de son entreprise. Le Coworking est déconseillé également pour les entreprises qui sont dans les projets innovants, la recherche et développement. De même pour les personnes qui sont tenues par les secrets professionnels. Enfin, le Coworking fait appel à une certaine ambiance de travail, il n’est donc pas recommandé aux activités qui nécessitent un calme et un silence absolu.

 

Les Coworking sont souvent gérés par des organisations à but non lucratif qui facturent à leurs membres les frais de gestion courante. D’autres factures des frais d’adhésion ou des honoraires d’accès qui peuvent être journaliers, mensuels ou annuels. Ce nouveau mode de travail a le vent en poupe en France. En 2016, plus de 200 espaces de Coworking étaient déjà installés pour le bonheur des travailleurs indépendants à la recherche d’un cadre de travail en communauté, et pour être plus productif.