Peut-on rénover sa plomberie soi-même ?



Si les petits travaux de plomberie sont faciles à mettre en œuvre pour un bricoleur, la rénovation complète de la plomberie d’une maison requiert davantage de vigilance ! Le choix est souvent économique, mais dans certains cas, mieux vaut ne pas se passer d’un professionnel. Que peut-on faire soi-même ?

Les sanitaires

Vous pouvez facilement changer des sanitaires vétustes ou qui ne sont plus au goût du jour si vous êtes un bricoleur méticuleux et que vous possédez les bons outils.

Dans un souci de développement durable, poser un robinet à infrarouge réduirait votre consommation d’eau. L’eau ne coulerait que lorsque vos mains seraient dessous. L’OMS évalue en effet la consommation d’eau en Amérique à 300 litres par jour et par personne, ce qui est, avouons-le, énorme, même si l’eau est gratuite !

Il est possible aussi de changer une chasse d’eau ou de réparer une fuite.  Mais remplacer la baignoire par une douche demande néanmoins d’être un peu plus averti, surtout s’il s’agit d’une douche à l’italienne.

Les gros travaux de rénovation

En règle générale, mieux vaut éviter les travaux faisant intervenir l’électricité, comme le changement d’un chauffe-eau par exemple. En cas de problème, l’appareil ne serait plus couvert par la garantie. En faisant un prêt d’argent rapide en ligne, vous pourriez confier cette installation à un plombier.

Le raccordement à l’égout est trop dangereux pour l’environnement en cas de malfaçon, les risques de pollution sont trop grands. Là encore, l’intervention d’un professionnel est obligatoire.

Le changement de tuyauterie est souvent indispensable pour la santé des usagers : le calcaire et les bactéries s’y accumulent au fil du temps. Votre maison sera ainsi plus saine. Le point de départ est de faire le point avec un plombier pour mesurer l’ampleur des travaux, idem si vous changez la destination d’une pièce ou que vous créez une salle d’eau. Il faudra ensuite lister le matériel dont vous avez besoin et choisir des matériaux de qualité.

Si vous optez pour du cuivre, sachez que là encore, les travaux nécessiteront un plombier.  Quant au PVC, il requiert des connaissances précises du fait de sa propension à se dilater. De simples tutos sur internet ne suffiront donc pas.

 Les raccords seront fonction des tuyaux. Pensez aux colliers de serrage et aux joints pour l’étanchéité. Enfin, faites venir votre plombier de temps en temps pour inspecter l’avancement de vos travaux et vous conseiller.